Le chemin de fer

Le transport du concentré de minerai de fer produit à Mont-Wright s’effectue par voie ferroviaire sur un parcours de 420 kilomètres, ponctués de 20 ponts et cinq tunnels. Chaque jour, cinq trains vides partent à destination du complexe minier pour en rapporter le concentré. L’aller-retour, les manœuvres de chargement, de déchargement et de préparation prennent un total d’environ 35 heures.

La plupart des trains sont tirés par deux locomotives et transportent 15 000 tonnes de concentré dans 160 wagons. AMIC utilise aussi des convois de 200 wagons, tractés par trois locomotives et contenant 19 000 tonnes de concentré. Cette composition réduit le trafic ferroviaire et augmente la disponibilité de la voie ferrée pour l’entretien.

Au tracé principal s’ajoute 18 voies d’évitement, la boucle de Mont-Wright, ainsi que la boucle et la cour de triage au terminus de Port-Cartier, pour un total de 537 kilomètres de rails. La voie ferrée fait l’objet d’inspections rigoureuses et de programmes d’entretien planifiés à l’aide d’instruments de pointe et de véhicules spécialisés. Deux camps permanents et trois camps saisonniers installés le long du chemin de fer accueillent le personnel affecté à l’entretien de la voie ferrée.

Le parc ferroviaire compte une trentaine de locomotives et plus de 2900 wagons : 1270 de concentré, 70 de minerai brut et quelque 570 wagons utilitaires, surtout pour les marchandises et le carburant livrés à Mont-Wright. La flotte comprend aussi une centaine de véhicules dédiés à l’entretien de la voie ferrée, parmi lesquels se trouvent des machines impressionnantes par leur grosseur et leur fonction. AMIC dispose de plusieurs ateliers spécialisés pour entretenir tous ces équipements.

Outre la livraison du concentré, le chemin de fer sert au transport du minerai brut entre Fire Lake et Mont-Wright (trains d’une soixantaine de wagons), de marchandises en vrac et, pour le compte de la compagnie Arbec, de bois à sa scierie de Port-Cartier.

L’équipe du chemin de fer est composée de quelque 430 employés, et de saisonniers principalement affectés à l’entretien de la voie ferrée.