Le port

Environ 170 personnes travaillent dans ce secteur d’AMIC, dont la mission principale est d’assurer la manutention et l’expédition des concentrés et des boulettes d’oxyde de fer produits par ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c.

À l’arrivée des trains de concentré à Port-Cartier, ils sont déchargés au culbuteur double qui fait basculer deux wagons à la fois, sans les découpler. Selon les besoins du moment, le produit peut être dirigé par convoyeur vers trois destinations : le port pour le chargement d’un navire, l’usine pour la transformation en boulettes ou l’aire de stockage du concentré.

La zone de stockage du concentré, d’une capacité de 2 millions de tonnes, est munie d’un engin puissant (entasseur-gerbeur) qui peut empiler ou récupérer le produit à raison de 8000 tonnes à l’heure.

Les employés du secteur gèrent également l’aire de stockage des boulettes qui peut en prendre jusqu’à 1,7 million de tonnes. L’espace est doté d’un entasseur pour mettre les boulettes en piles et d’une roue-pelle pour les récupérer. Ces machines ont une capacité respective de 4000 et 7000 tonnes à l’heure.

Un soin minutieux est accordé à l’empilage et à la récupération des produits. L’un des enjeux consiste à éviter la contamination entre les différents types de concentrés et de boulettes pour en préserver la qualité et les spécifications propres à chacun.

Un réseau de convoyeurs souterrains et aériens permet de manutentionner les produits, notamment vers l’un des deux chargeurs de navires qui remplissent les cales au rythme de 8000 tonnes à l’heure. Le port, construit dans le roc à l’embouchure du golfe Saint-Laurent, est accessible toute l’année et comprend cinq quais :

  • deux sont exclusivement réservés à l’expédition des concentrés et boulettes
  • les autres permettent de recevoir les matières premières utilisées pour la fabrication des boulettes et sont loués aux Silos Port-Cartier pour le transbordement de céréales en provenance de l’Ouest canadien.

AMIC dispose de deux remorqueurs pour assurer l’entrée et la sortie des navires, ainsi que les services aux équipages des bateaux ancrés au large.

Les installations portuaires de Port-Cartier présentent une capacité d’expédition dépassant 24 millions de tonnes de produits de minerai de fer par an. Elles offrent un service de transbordement d’une efficacité exceptionnelle et sont très appréciées des armateurs.